Actualités

Truffle Capital vous présente ses dernières actualités – dans cette section vous trouverez  les articles,  les communiqués de presse et les vidéos de Truffle ainsi que des sociétés du portefeuille.

Les dernières lettres de l’innovation de Truffle Capital vous sont également accessibles ci-dessous.

février 2010 ,

Truffle Capital

DEINOVE

Paris, le 19 février 2010 – Deinove, société de biotechnologie dédiée à la recherche et au développement de procédés innovants pour la production de biocarburants, annonce aujourd’hui la nomination de Paul-Joël Derian, Membre du Comité Exécutif et directeur de la R&D du groupe Rhodia.

« Nous sommes ravis que Paul-Joël Derian rejoigne le Conseil d’Administration de Deinove. Son expérience exceptionnelle dans l’industrie chimique – second axe de développement privilégié par l’entreprise après les biocarburants – ses relations de haut niveau et sa vision stratégique internationale vont aider Deinove à franchir, avec succès, les prochaines étapes clefs de son développement », conclut Jacques Biton, Directeur Général de Deinove.
Paul-Joël Derian dispose d’une solide expérience dans l’industrie chimique acquise en France et à l’étranger. Depuis 1997, Monsieur Derian occupe des fonctions stratégiques au sein du Groupe international Rhodia. Depuis 2005, il est Membre du Comité Exécutif et, depuis 2003, Directeur de la Recherche & Développement. Entre 2002 et 2003, il a exercé la fonction de Vice-Président Rhodia Food et de Directeur marché mondial Dairy, Desserts, Beverages & Health. Entre 2000 et 2002, il a été nommé Directeur R&D/Stratégie Division Spécialités pour Produits de Consommation. Entre 1997 et 2000, il a créé et dirigé le Centre Multidisciplinaire de Recherches et Technologies de Cranbury aux Etats-Unis, une unité qui compte 120 chercheurs, et entre 1995 et 1997, il a mis en place et pris la tête du Laboratoire Mixte Rhodia, CNRS et Université de Princeton sur les Fluides Complexes. Avant de rejoindre le Groupe Rhodia, il a travaillé en tant que chercheur pour le Commissariat à l’Energie Atomique et le Centre Technique de L’Armement. Paul-Joël Derian est titulaire d’un Doctorat en physique obtenu auprès de l’Université Paris VI et il est diplôme de l’école Normale Supérieure.

Marché des biocarburants
Les bioénergies constituent un enjeu politique majeur à l’échelle nationale, européenne et internationale. Il s’agit de sécuriser l’approvisionnement énergétique par la diversification et une plus grande autonomie des ressources, de réduire l’impact environnemental et la dépense énergétique, considérés en particulier sous l’angle du bilan en CO2.

La production mondiale de bioéthanol, biocarburant majoritaire, est passée entre 2000 et 2009 de 18 milliards de litres/an à 74 milliards de litres/an. Le Brésil et les Etats-Unis assurent à eux seuls plus de 90% de ce total. La production américaine a été multipliée par 5,5 entre 2000 et 2008 pour devenir la plus importante au plan mondial . La production européenne de bioéthanol représentait en 2009 moins de 5% de la production mondiale . Quant à la consommation totale de biocarburants de l’UE, elle se situait à peine à 1% de sa consommation en essence et diesel, contre 2% au niveau mondial.

La Commission des Communautés européennes a émis le 23 janvier 2008 une nouvelle proposition de directive pour accélérer le mouvement vers l’utilisation d’énergie renouvelable, avec un objectif de part de 10 % pour les biocarburants à l’horizon 2020 [Directive 2009/28]. Cette Directive est assortie de conditions complémentaires visant notamment à porter à 35 % puis 50% et 60% l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre issus des biocarburants par rapport aux carburants fossiles [Directive 2009/28].

A propos de Deinove
Deinove a été créée à Paris fin 2006 à l’initiative conjointe du docteur Philippe Pouletty, directeur général du fond Truffle Capital (Paris) et du professeur Miroslav Radman (Grand Prix Inserm 2003, membre de l’Académie des Sciences, Université Paris-Descartes), qui a élucidé et breveté les bases génétiques des extraordinaires propriétés naturelles – biodiversité et robustesse – des bactéries Deinocoques, sur lesquelles repose la stratégie d’innovation de Deinove.
Deinove est une entreprise de biotechnologie dédiée au développement et à l’exploitation commerciale de procédés technologiques innovants, pour la production de biocarburants et autres produits d’intérêt industriel ou pharmaceutique, fondés sur des bactéries aux propriétés naturelles exceptionnelles, les Deinocoques. Deinove entend valoriser ses bactéries, technologies et procédés propriétaires par l’octroi de licences à des partenaires industriels exploitants.
Deinove a tissé plusieurs partenariats avec des laboratoires académiques de référence : l’Université Paris Descartes (Miro Radman et Ivan Matic) ; L’IGS- CNRS Marseille (Jean-Michel Claverie) ; le CPBS –CNRS-Université de Montpellier (Jean-Paul Leonetti) et l’INSA Toulouse (Carole Jouve et Gérard Goma).
A ce jour, Deinove a été capitalisée à hauteur de 3,4 millions d’euros par Truffle Capital et a reçu une aide de 8,9 millions d’euros (dont 6 millions pour Deinove qui est chef de file) dans le cadre du programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI), pour la réalisation du projet DEINOL, auquel participent également Tereos, industriel leader de la production d’éthanol en Europe et ses filiales BENP Lillebonne et Syral, ainsi que deux partenaires académiques. Le projet DEINOL a pour objectif d’ouvrir la voie à la production d’éthanol lignocellulosique (éthanol de 2ème génération) dans les installations industrielles existantes et sans investissements majeurs.
Deinove emploie 14 personnes. Son siège est à Paris et la société dispose de laboratoires à Montpellier (technoparc Cap Alpha) au cœur d’un dispositif collaboratif avec des laboratoires publics experts.