Actualités

Truffle Capital vous présente ses dernières actualités – dans cette section vous trouverez  les articles,  les communiqués de presse et les vidéos de Truffle ainsi que des sociétés du portefeuille.

Les dernières lettres de l’innovation de Truffle Capital vous sont également accessibles ci-dessous.

janvier 2010

Neovacs

NEOVACS

Paris, le 21 janvier 2010 – Néovacs, une entreprise de biotechnologie leader dans le développement d’immunothérapies actives pour traiter les maladies auto‐immunes et chroniques, annonce aujourd’hui que des travaux de recherche publiés récemment dans Arthritis Research & Therapy ont démontré l’efficacité de son TNFα-Kinoïde sur une souris transgénique utilisée comme modèle de la polyarthrite. Cet article est intitulé “Active Immunization to tumor necrosis factor-alpha is effective in treating chronic established inflammatory disease: a long term study in a transgenic model of arthritis” – « L’immunisation active contre le facteur de nécrose tumorale-alpha est efficace pour traiter une maladie inflammatoire chronique établie : une étude de longue durée sur un modèle transgénique de polyarthrite » et il est disponible sur : http://arthritis-research.com/content/11/6/R195.

« Les résultats obtenus avec ce modèle thérapeutique rigoureux confirment encore plus le potentiel de l’approche par immunothérapie active avec Kinoïde dans le traitement des maladies auto-immunes graves », souligne Guy-Charles de la Horie, Directeur Général de Néovacs. « De plus, la nature temporaire de l’effet et l’absence d’une réponse immunitaire secondaire au TNF seul sont l’un et l’autre extrêmement encourageants pour la maîtrise pratique de cette approche et sont cohérents avec les résultats cliniques obtenus jusqu’à présent. »

En résumé, ces travaux démontrent que :

• Sur des souris atteintes d’une polyarthrite établie, le traitement par le TNFα-Kinoïde apporte un bénéfice thérapeutique important (par rapport aux animaux témoins) à la Semaine 27.
• Le niveau de bénéfice clinique obtenu est similaire à celui apporté par l’infliximab, une thérapie passive par anticorps.
• Le bénéfice clinique ainsi que la présence d’anticorps anti-TNFα résultant de l’administration du TNFα-Kinoïde sont transitoires.
• L’administration d’une dose de maintien de TNFα-Kinoïde rétablit à la fois le bénéfice clinique et les taux d’anticorps.
• L’administration de TNFα seul n’induit pas de réponse immune de rappel dirigée contre le TNFα chez des souris immunisées par le Kinoïde. Ceci signifie que l’expression endogène de TNFα ne devrait pas faire augmenter les niveaux d’anticorps, une considération importante pour la réversibilité et la maîtrise de l’immunothérapie active par Kinoïde.

Les travaux de recherche publiés auparavant (PNAS 2006; 103; 51: 19442-47) ont démontré l’efficacité du TNFα-Kinoïde en empêchant le début de la maladie chez des souris ayant tendance à développer de l’arthrite.

En décembre 2009, Néovacs a annoncé qu’il commençait une étude clinique de Phase II du TNFα-Kinoïde sur des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde pour lesquels un traitement par un inhibiteur du TNF avait échoué et qui présentaient des anticorps contre ce médicament. Une étude de Phase I/II chez des patients ayant une maladie de Crohn en phase active est également en cours.

A propos des maladies auto-immunes TNFα-dépendantes
Ces maladies sont principalement articulaires (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, arthrite psoriasique, etc.), digestives (la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique) et cutanées (psoriasis). Rien que dans les 7 principaux pays développés (USA, Japon, GB, Allemagne, France, Italie et Espagne), on compte 9,3 millions de personnes atteintes par les maladies articulaires, 2,1 millions par les maladies digestives et 16,5 millions par le psoriasis (Datamonitor, 2007).

A propos de Néovacs
Néovacs, spin-off de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris), est une société de biotechnologie qui ambitionne de devenir un acteur majeur dans le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et cancéreuses. La Société est leader dans le domaine de l’immunothérapie active contre les cytokines humaines grâce à une nouvelle approche avec des produits appelés Kinoïdes. Le portefeuille de Neovacs est composé de 3 produits : le TNFα-K;l’IFNα-K et le VEGF-K. Le TNFα-K, a été sélectionné par Thomson Reuters comme le médicament le plus prometteur entré en Phase II en 2008.
Néovacs a maintenant fait la première “preuve du concept” chez l’homme avec les étapes cliniques et réglementaires réussies de son composé le plus avancé, Kinoïde TNF-α (TNF-K), développé contre la CD et la PR
Son compoés le plus avancé, une immunothérapie ciblant certaines maladies inflammatoires impliquant le TNFα, est actuellement en étude de Phase I/II sur des sujets souffrant de la maladie de Crohn et en essai de Phase II sur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Ce candidat vaccin est aussi l’objet d’une collaboration avec la société de diagnostic BMD, avec pour objectif de développer des outils théranostiques permettant des soins personnalisés.
Ses principaux investisseurs sont Truffle Capital, Novartis Venture Fund et OTC Asset Management.

Au cours du premier trimestre 2010, la société pense commencer les essais cliniques sur l’homme pour son deuxième candidat produit, l’IFNα-Kinoïde, une immunothérapie ciblant l’interféron alpha (IFNα) destinée au traitement du lupus. La R&D de la société a aussi généré un considérable ensemble de brevets.

Avertissement : Le développement de technologies de nouveaux médicaments est difficile, aléatoire et incertain. Les prévisions et les résultats futurs de Néovacs dépendent de la recherche future et de multiples facteurs et les résultats peuvent être très différents des projections actuelles.