Actualités

Truffle Capital vous présente ses dernières actualités – dans cette section vous trouverez  les articles,  les communiqués de presse et les vidéos de Truffle ainsi que des sociétés du portefeuille.

Les dernières lettres de l’innovation de Truffle Capital vous sont également accessibles ci-dessous.

septembre 2011

PHARNEXT

Parinvest, holding contrôlée par  Jean-Charles Naouri, investit dans Pharnext

 

Paris, le 8 septembre 2011 – Pharnext SAS, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants fondés sur la Pléothérapie™ pour les maladies neurologiques graves, annonce aujourd’hui un tour de financement de 2,5 millions d’Euros, valorisant la société avant augmentation de capital à 60 millions d’Euros.

Ce tour de table a été réalisé avec :

  • Parinvest , une société contrôlée par Rallye, holding de contrôle de Casino de Jean-Charles Naouri.
  • La Financière Gaspard, gérée par  Georges Sampeur, Président du Directoire du Groupe B&B Hôtels,
  • Truffle Capital, acteur majeur du capital-risque européen et dirigé par le Dr. Philippe Pouletty

 

Cette levée devrait être complétée avant la fin de l’année pour apporter à Pharnext un montant total  proche de  10  millions d’Euros.

Ce tour de table vise à financer la suite du développement clinique de la Phase II de son Pléomédicament™ pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth (PXT3003 chez des patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A est entré en Phase II en décembre 2010), une maladie neuromusculaire chronique, sévère, invalidante qui touche 3 millions de personnes dans le monde et pour laquelle il n’existe aucun remède. Pharnext pourra également poursuivre ses  programmes de recherche et développement  de traitement innovant a partir de la découverte des réseaux moléculaires perturbés au cours des maladies neurologiques ou métaboliques.

« Nous sommes très heureux d’accueillir Parinvest et la Financière Gaspard et remercions nos investisseurs historiques pour leur soutien inconditionnel. Cette levée vient valider notre approche innovante et la réponse qu’elle peut apporter aujourd’hui à la crise de l’innovation dans l’industrie pharmaceutique, mais aussi les avancées de notre premier pléomédicament en Phase II dans la maladie de Charcot Marie Tooth », souligne le Professeur Daniel Cohen, fondateur et Président Directeur Général de Pharnext. « Cette levée  va nous permettre d’accélérer les premiers essais cliniques chez l’homme de notre Pléomédicament™ pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth et nos recherches pour la création de Pléomédicaments™ pour six autres pathologies graves dont la Maladie d’Alzheimer  », conclut le Professeur Cohen.

« Nous sommes ravis de renouveler notre soutien à Pharnext et nous réjouissons de contribuer aux efforts de développement de traitements potentiellement révolutionnaires dans le domaine des maladies neuro-dégénératives, les maladies inflammatoires et métaboliques », précise le Dr. Philippe Pouletty, co-fondateur de Pharnext et Directeur Général de Truffle Capital.

L’approche de Pharnext :

Pharnext vise à répondre à l’ensemble des besoins médicaux, c’est à dire des maladies sans traitement satisfaisant, en passant systématiquement de la monothérapie classique à la Pléothérapie™. La Pléothérapie combine en un seul pléomédicament™ breveté, des mini-doses de plusieurs médicaments déjà approuvés par les autorités de santé, mais pour d’autres maladies, sans lien d’un point de vue clinique, mais reliées au niveau des réseaux biologiques. La société a conçu une nouvelle plateforme propriétaire (Pléothérapie™) et une structure très sophistiquée de R&D en Pléothérapie. L’ensemble de cette approche est fondée sur « NEXUS », un nouveau procédé génomique protégé permettant de concevoir de façon efficace des pléomédicaments et qui s’applique à la plupart des maladies.

Pharnext bénéficie d’un financement particulièrement solide :

–       levée d’amorçage de 3,5 millions d’Euros auprès de Truffle Capital (2007) ;

–       Accord avec le groupe pharmaceutique Ipsen pour un montant pouvant atteindre 94 millions d’Euros en paiements upfront et en milestones (juin 2009) ;

–       une première aide d’Oseo de 3,4 millions d’Euros (Charcot-Marie-Tooth 2007) ;

–       une aide privée de l’AFM (2009).

–       Projet DIPPAL financé par le programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI) d’OSEO à hauteur de 10,4 millions d’euros sur 6 ans pour apporter des solutions diagnostiques et thérapeutiques aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Pharnext est chef de file du projet DIPPAL et recevra 7,3 millions d’euros (novembre 2010)

–       Levée de 4,75 millions d’euros (juin 2010)

A propos de Pharnext

Pharnext est une société biopharmaceutique qui a été fondée à Paris en avril 2007 par le Professeur Daniel Cohen, son équipe de chercheurs (composée de pionniers des sciences et des technologies génomiques) et par le Dr Philippe Pouletty (co-fondateur de Truffle Capital).

Pharnext est spécialisée dans la découverte et le développement de nouveaux traitements pharmaceutiques et a mis au point un procédé propriétaire et innovant pour reconstituer les « réseaux biologiques complexes » associés à une maladie donnée – grâce à l’expertise accumulée depuis plus de 20 ans en génétique humaine et en biologie des réseaux par les fondateurs. A partir de la connaissance de ces réseaux, Pharnext identifie et développe des Pleodrogues™: cocktail de molécules faiblement dosées, déjà approuvées dans d’autres maladies mais dont les brevets sont expirés, qui ciblent différents endroits du réseau biologique complexe associé à la maladie étudiée. Pharnext conduit toutes les activités de recherche et développement du nouveau médicament jusqu’à la fin de l’étude clinique de phase II chez l’homme, puis le licencie à un industriel pharmaceutique. Même si cette approche peut s’appliquer, en principe, à toutes les pathologies, l’entreprise se concentre sur les maladies neuro-dégénératives, les maladies inflammatoires et métaboliques.

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ne sont pas, à proprement parler, historiques et peuvent constituer des déclarations prospectives qui sont basées sur les attentes actuelles et entraînent divers risques et incertitudes.