Actualités

Truffle Capital vous présente ses dernières actualités – dans cette section vous trouverez  les articles,  les communiqués de presse et les vidéos de Truffle ainsi que des sociétés du portefeuille.

Les dernières lettres de l’innovation de Truffle Capital vous sont également accessibles ci-dessous.

mai 2015

Truffle Capital

TRUFFLE CAPITAL et le CXP ANNONCENT LA 11ème EDITION DU TRUFFLE 100 FRANCE, LE CLASSEMENT DE REFERENCE DES 100 PREMIERS EDITEURS DE LOGICIELS FRANCAIS

TRUFFLE CAPITAL et le CXP ANNONCENT LA 11ème EDITION

DU TRUFFLE 100 FRANCE, LE CLASSEMENT DE REFERENCE DES 100 PREMIERS EDITEURS DE LOGICIELS FRANCAIS

Le monde de l’édition logicielle montre sa grande capacité d’adaptation pour répondre aux enjeux du numérique

Paris, le 5 mai 2015 – Truffle Capital (www.truffle.com), acteur majeur du capital-risque européen, un des leaders du marché de la gestion de FCPI en France (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation), en partenariat avec le CXP (www.cxp.fr), 1er cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique, publie la 11ème édition de son « Truffle 100 France » (http://www.truffle100.fr/2015/edito.php), observatoire des 100 premiers éditeurs de logiciels en France. Le « Truffle 100 », a été réalisé sous le haut patronage de Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

« Je suis très heureuse de pouvoir saluer la publication de cette 11e édition du Truffle 100, une référence en la matière, et qui démontre, s’il en était besoin, la vitalité du secteur du logiciel en France. Car les faits sont là, et ils sont têtus : le logiciel est en France un secteur non seulement en croissance soutenue (6%), mais aussi créateur d’emplois (800 emplois créés en R&D). Plusieurs mesures mises en œuvre récemment par le Gouvernement soutiennent directement cette industrie, cet atout majeur pour le numérique français et pour la French Tech : pérennisation du Crédit d’Impôt Recherche et extension au Crédit d’Impôt Innovation, renforcement des dispositifs d’actionnariat salarié tels que les bons de souscription de parts de créateurs d’entreprise (BSPCE) et les attributions gratuites d’actions(AGA), ou encore incitation fiscale au corporate venture. Plus généralement, le Gouvernement mène une politique active de soutien à l’innovation via la French Tech, ce label commun proposé aux écosystèmes numériques français. », souligne Axelle Lemaire.

« Cette 11ème édition annuelle du Truffle 100 confirme le dynamisme et de la résilience de l’édition de logiciels en France, comme en témoignent les niveaux soutenus de croissance, d’investissements étrangers et de création d’emploi. Avec 6,6 Md€ de chiffre d’affaires l’an dernier, l’industrie française du logiciel enregistre une croissance significative (+6%), à contrecourant de la conjoncture actuelle, et ce pour la 7ème année consécutive ! », souligne Bernard-Louis Roques, co-fondateur de Truffle Capital en charge des Technologies de l’Information. « En marge de ces excellents résultats, l’industrie est désormais confrontée à des défis majeurs, avec des profits qui stagnent à 599 M€, tandis que les marges subissent la pression d’une concurrence internationale féroce. Dans une phase de changement technologique majeur avec le développement du cloud computing, la légère érosion du montant des investissements en R&D (1024 M€ en 2014 vs. 1052 M€ en 2013) appelle à la vigilance», termine Bernard-Louis Roques.

« Nous sommes entrés définitivement dans l’ère numérique. Si  toutes les entreprises n’ont pas encore opéré leur transformation, il existe désormais une réelle prise conscience, partagée par tous, des enjeux du digital. Dans des secteurs comme la distribution, la finance, dans le BtoC, les technologies numériques révolutionnent déjà la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients. La digitalisation transforme les chaînes de valeur des entreprises, leurs modèles d’affaires et leurs écosystèmes. L’appropriation et la valorisation de technologies comme le cloud, la mobilité, l’analytique ou l’internet des objets rendent possibles de nouveaux objectifs de business. La digitalisation ouvre toutes grandes les portes à l’innovation et aux nouveaux projets », souligne Laurent Calot, Président du Directoire du CXP.

Né en 2005, à l’initiative de Truffle Capital (www.truffle.com) et de Bernard-Louis Roques et réalisé par le CXP (www.cxp.fr), le « Truffle 100 France » (http://www.truffle100.fr/
presentation.php
)  est devenu l’indice de référence pour mesurer l’activité de l’industrie du logiciel en France. Le « Truffle 100 » (www.truffle100.com) européen a suivi en 2006 avec une reconnaissance égale pour prendre la température de l’industrie du logiciel au niveau européen, puis le « Truffle 100 European clusters » en 2009.

Les points clefs de la 11ème édition

  • Progression du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires Edition évolue favorablement, passant de 6,2 milliards d’euros en 2013 à 6,6 milliards d’euros en 2014. Le marché français de l’édition de logiciels reste toujours autant concentré : les 5 premiers éditeurs représentent en effet 55% de ce chiffre d’affaires. DASSAULT, leader du classement, totalise 30,3% du chiffre d’affaires.

ü  60 éditeurs ont progressé dans le classement (ils étaient 53 en 2013),

ü  9 ont conservé leur place (10 en 2013),

ü  22 ont perdu au moins une place (29 en 2013),

ü  9 éditeurs sont entrés dans le classement (8 en 2013),

ü  8 sociétés sont sorties du classement (6 en 2013) suite à des rachats (pour un montant de 189 M€ vs. 113,9 M€ en 2013) :

  • E-FRONT (# 15 du classement 2013) racheté par Bridgepoint (UK) pour 60 M€ ;
  • ORSYP (# 23 du classement 2013) racheté par Automic (AT) pour 39,1 M€ ;
  • FIRCOSOFT (# 53 du classement 2013) racheté par REED ELSEVIER (NL) pour 19,4 M€ ;
  • ITN (# 66 du classement 2013) racheté par GFI Informatique (FR) pour 14,6 M€ ;
  • CAMELEON SOFTWARE (# 73 du classement 2013) racheté par PROS (US) pour 13,2 M€ ;
  • SYSTRAN (# 83 du classement 2013) racheté par CSLI (République de Corée) pour 10,7 M€ ;
  • SPIRAL (# 97 du classement 2013) racheté par AUREA (US) pour 9 M€.
  • Effectifs globaux et R&D

L’effectif total des sociétés a progressé, impacté par le rapprochement entre SOPRA et STERIA, passant de 78 000 à 103 380 en 2014. Les effectifs R&D pèsent 15% de l’effectif total (vs. 19% en 2013).

Le taux de profitabilité du classement baisse légèrement

Il passe de 6,4% du chiffre d’affaires en 2013 à 5% du chiffre d’affaires en 2014. Le résultat net du palmarès est de 599 M€ cette année contre 604 M€ en 2013.

  • L’Ile de France, « cluster » majeur

Les deux principales régions du « Truffle 100 » restent, cette année encore, l’Ile-de-France, avec un chiffre d’affaires totalisant 83% du CA Edition total (stable), 88% de l’effectif total (vs. 84% en 2013) et 82% de l’effectif de R&D (stable) ; et la région Rhône-Alpes, avec 8% du CA Edition total (stable), 5% de l’effectif total (7% en 2013) et 8% de l’effectif R&D (stable). Ce sont les 2 « clusters » français qui peuvent prétendre compter en Europe avec 90% du chiffre d’affaires du Truffle 100.

En termes d’implantation des éditeurs du Truffle 100 à l’étranger :

  1. le Royaume-Uni est en tête (31% des implantations)
  2. l’Allemagne (24%)
  3. les US (23%)
  4. L’Espagne (22%)
  5. l’Italie (19%)
  6. La Belgique (11%)
  7. La Tunisie (11%)
  8. La Chine (10%)
  9. Le Maroc (10%)
  • Une stagnation des investissements en R&D

Les investissements en R&D passent de 1 024 M€ en 2013 à 1 052 millions en 2014. 72% des éditeurs n’envisagent pas de délocaliser (vs. 78% en 2013).

  • Tendances 2015

Selon les éditeurs de logiciels français, les principales tendances qui tireront l’industrie du logiciel en 2015 sont principalement le cloud computing et le SaaS pour 53% d’entre eux, les applications mobiles (43%), et le big data (36%).

Notons que 68% des éditeurs du « Top 100 » déclarent avoir une offre en mode SaaS (vs. 61% en 2013).

  • Mesures publiques plébiscitées par l’industrie du logiciel

Le CIR repasse en tête pour 52% (vs. 50% en 2013) ; le Small Business Act passe en deuxième position pour 42% (contre 35% en 2013) ; en 3ème position pour 33% le développement du capital-risque (vs 56% en 2013), puis viennent les programmes européens de R&D pour 30% et toujours en 4ème position (stable) et la brevetabilité du logiciel en 5ème position  pour 16% (contre 8% l’an passé).

 

Méthodologie du palmarès

Le palmarès « Truffle 100 » est réalisé à partir d’une enquête par questionnaire. Les entreprises participantes ont déclaré respecter les critères de participation. Le palmarès a été réalisé sur la base des données transmises par chaque entreprise participante, éventuellement complétées dans certains cas par des sources extérieures. Certaines données, de nature confidentielles, sont traitées uniquement de façon agrégée. Le questionnaire de participation au palmarès est disponible sur le site www.truffle100.fr. Les entreprises souhaitant participer peuvent s’inscrire à tout moment.

 

A propos de Truffle Capital

 

Truffle Capital est une société de gestion européenne indépendante, fondée en 2001, avec 700M€ sous gestion et conseil au 31 décembre 2014, principalement à travers des FCPI et des FPCI. Truffle Capital est spécialisée dans l’investissement dans des entreprises développant des technologies et produits de rupture dans les secteurs des technologies de l’information et des sciences de la vie, principalement par des spin-off et des créations d’entreprises. Truffle Capital est dirigée par trois Associés Fondateurs, Henri Moulard, Dr Philippe Pouletty et Bernard-Louis Roques ayant à leur actif une expérience reconnue en matière d’investissement et d’entrepreneuriat, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis.

Soutenu par une équipe internationale de spécialistes en investissement qui porte son effectif total à 17 professionnels, Truffle Capital a pour vocation de mettre à profit sa connaissance du secteur, son réseau étendu et son expérience du terrain en vue d’identifier les opportunités d’investissement face aux besoins latents de son marché, et ce, avec comme objectif final un meilleur rendement financier pour les investisseurs.

Pour plus d’informations, visitez www.truffle.fr et www.fcpi.fr.

Le Groupe CXP est le premier cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique.
Il offre à ses clients un service complet d’assistance pour l’évaluation, la sélection et l’optimisation de solutions logicielles et les accompagne dans leur transformation numérique. Le CXP intervient dans plus d’une dizaine de domaines (BI, gestion de contenu, ERP, finance, SIRH, CRM, BPM, IT management, sécurité du SI…).

Le Groupe CXP assiste également les DSI dans l’évaluation et la sélection des ESN et les accompagne dans l’optimisation de leur stratégie de sourcing et dans leurs projets d’investissements.

Enfin, le Groupe CXP aide les éditeurs et les ESN à optimiser leur stratégie et leur go-to-market à travers des analyses quantitatives et qualitatives ainsi que des prestations de conseil opérationnel et stratégique. Les organisations et les institutions publiques se réfèrent également à nos études pour développer leurs politiques informatiques.

Capitalisant sur 40 ans d’expérience, implanté dans 8 pays (et 17 bureaux dans le monde), fort de 140 collaborateurs, le Groupe CXP apporte chaque année son expertise à plus de 1 500 DSI et directions fonctionnelles de grands comptes et entreprises du mid-market et à ses fournisseurs. Le Groupe CXP est composé de 3 filiales : le CXP, BARC (Business Application Research Center) et PAC (Pierre Audoin Consultants).

Pour plus d’informations, visitez www.cxp.fr et www.pac-online.com/

Contacts presse

ALIZE RP

Caroline Carmagnol et Sophie Colin

01 44 54 36 62 / 06 64 18 99 59 / truffle@alizerp.com

Pdf