Actualités

Truffle Capital vous présente ses dernières actualités – dans cette section vous trouverez  les articles,  les communiqués de presse et les vidéos de Truffle ainsi que des sociétés du portefeuille.

Les dernières lettres de l’innovation de Truffle Capital vous sont également accessibles ci-dessous.

mars 2012

VEXIM

Toulouse, le 29 mars 2012 – Vexim, société de dispositifs médicaux spécialisée dans le traitement mini-invasif des fractures
vertébrales, annonce l’enregistrement par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) de son document de base sous le numéro I.12-007 en date du 28 mars 2012, dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur le marché NYSE Alternext à Paris*.

Vexim, le spécialiste de la microchirurgie innovante du dos

Une réponse au mal du siècle : le mal de dos

Vexim répond à un problème de santé publique très répandu et invalidant : les fractures vertébrales par compression. En effet, chaque année, plus de 2,3 millions de fractures vertébrales par compression (FVC), résultant notamment de l’ostéoporose et de divers traumatismes, sont diagnostiquées dans le monde, dont plus de 1,4 million en Europe[1]. Cette pathologie, entraînant des douleurs dorsales aigues, a pour conséquence la déformation de la colonne vertébrale et une forte diminution de la qualité de vie.

Un implant révolutionnaire qui restaure l’anatomie de la colonne vertébrale

Vexim, a conçu et commercialise dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la France, la Suisse et le Royaume-Uni, le SpineJack®, un mini-implant en titane, qui redonne à une vertèbre fracturée sa forme d’origine et restaure ainsi l’anatomie de la colonne vertébrale.

Depuis l’obtention du marquage CE, 3 000 exemplaires du SpineJack® ont été posés par plus de 50 médecins à des
patients qui ont pu bénéficier de ses avantages considérables :

– intervention légère et inférieure à 30 minutes, pas de cicatrice,

– neutralisation rapide de la douleur,

– retour à domicile très rapide après l’intervention.

Une politique R&D dynamique axée sur l’innovation permanente

Grâce au soutien de ses actionnaires historiques, Truffle Capital et Banexi Venture, Vexim a mené une politique de R&D très active et dispose aujourd’hui d’une gamme complète d’implants SpineJack® qui couvre la quasi-totalité (95%) des fractures vertébrales par compression et toutes les morphologies de patients. La Société entend poursuivre son programme de recherche afin de créer de nouvelles solutions pour adresser d’autres pathologies du rachis.

Une ambition : devenir leader sur un marché de plusieurs milliards d’euros

Estimé à plus de 850 millions d’euros, le marché mondial du traitement des fractures vertébrales est en constante progression d’environ 12% par an[2]. De plus, porté par la forte demande pour des solutions innovantes, le marché adressable pourrait atteindre plusieurs milliards d’euros. Vexim dispose grâce au SpineJack® d’avantages concurrentiels uniques pour s’imposer sur l’un des marchés de dispositifs médicaux les plus importants :

– codes de remboursement favorables en Europe,

– soutien des experts scientifiques internationaux  du domaine du rachis,

– protection par des brevets dans le monde  entier jusqu’en 2029.

En déployant une stratégie commerciale offensive, Vexim vise une place de leader sur le marché de la microchirurgie en Europe, et à terme, dans le monde. Pour ce faire, la société s’appuiera sur son réseau de vente directe en Allemagne et en France, qui représentent 75% du marché européen et où le SpineJack a déjà été adopté.

●●●

Mise à disposition du document de base – Le document de base enregistré le 28 mars 2012 sous le numéro I.12–007 est disponible sans frais et sur simple demande auprès de la société Vexim, 75 rue Saint Jean- 31130 Balma et sur les sites Internet de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org) et de la société Vexim (www.vexim.com).

Facteurs de risques – L’attention du public est attirée sur la rubrique « Facteurs de  risques » du document de base enregistré par l’Autorité des Marchés Financiers. Ces facteurs de risques sont développés au chapitre 4 du document de base.

A propos de Vexim, LA microchirurgie innovante du dos

Basée à Balma, près de Toulouse, Vexim est une société de dispositifs médicaux, créée en février 2006 suite au « spin-off » de la recherche de Teknimed, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des substituts osseux et des ciments chirurgicaux. Vexim s’est spécialisée dans la création et la commercialisation de solutions mini-invasives pour le traitement des pathologies traumatiques du rachis. Bénéficiant du soutien financier des actionnaires historiques, Truffle Capital et Banexi Venture, ainsi que d’aides publiques OSEO, Vexim a conçu et commercialise le SpineJack®, un implant unique capable de redonner à une vertèbre fracturée sa forme d’origine et restaurer l’anatomie de la colonne vertébrale. La Société compte actuellement 27 employés. Elle dispose de sa propre force commerciale en France et en Allemagne ainsi que de distributeurs en Espagne, au Portugal, en Italie, en Turquie, en Argentine et en Afrique du Sud.

Pour de plus amples informations, visitez : www.vexim.com

SpineJack®, implant révolutionnaire pour le traitement des fractures vertébrales

Le caractère révolutionnaire du SpineJack® consiste dans sa capacité à redonner à une vertèbre fracturée sa forme d’origine, restaurer l’anatomie optimale du rachis et assurer ainsi le recouvrement des capacités fonctionnelles du patient ainsi que la neutralisation de la douleur. Grâce à un ensemble d’outils perfectionnés, l’application des implants au sein de la vertèbre s’effectue par voie mini-invasive, sous contrôle radiographique, et en moins de 30 minutes, permettant le retour à domicile du patient rapidement après l’intervention. La gamme SpineJack® est composée de 3 implants en titan avec 3 diamètres différents, couvrant ainsi 95% des fractures vertébrales et toutes les morphologies de patients.

La technologie SpineJack® bénéficie du soutien des experts scientifiques internationaux du domaine du rachis, de codes de remboursement favorables en Europe, et d’une protection par des brevets dans le monde entier jusqu’en 2029.

●●●

CONTACTS

Vexim: Vincent Gardès, Directeur Général, 05 61 48 48 38, v.gardes@vexim.fr

Newcap, Communication financière  et Relations Investisseurs: Dusan Oresansky / Emmanuel Huynh, 01 44 71 94 92, vexim@newcap.fr

Alize RP, Relations de Presse: Caroline Carmagnol, caroline@alizerp.com, 06 64 18 99 59, Anne-Sophie Cosquéric, Anne-Sophie@alizerp.com, 01 42 68 86 41

 

Avertissement
Le présent communiqué, et les informations qu’il contient, ne constitue, ni ne fait partie, ni ne saurait être interprété comme une offre ou une invitation de vente ou de souscription, ou la sollicitation de tout ordre ou invitation d’achat, de cession ou de
souscription, des actions VEXIM dans un quelconque pays. La diffusion de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur. S’agissant des Etats membres de l’Espace Economique Européen, autre que la France, ayant transposé la directive 2003/71/CE du Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003 (la « Directive Prospectus »), aucune action n’a été entreprise et ne sera entreprise à l’effet de permettre une offre au public des valeurs mobilières objet de ce communiqué rendant nécessaire la publication d’un prospectus dans l’un ou l’autre des Etats membres (autre que la France). En conséquence, les valeurs mobilières ne peuvent être offertes et ne seront offertes dans aucun des Etats membres (autre que la France), sauf conformément aux dérogations prévues par l’article 3(2) de la Directive Prospectus, si elles ont été transposées dans cet Etat membre ou dans les autres cas ne nécessitant pas la publication par VEXIM d’un prospectus au titre de l’article 3(2) de la Directive Prospectus et/ou des règlementations applicables dans cet Etat membre. Les informations contenues dans ce communiqué ne constituent pas une offre de titres aux Etats-Unis, au Canada, en Australie,
au Japon ni dans aucun autre pays. Le présent communiqué ne doit pas être publié, transmis ou distribué, directement ou indirectement, sur le territoire des Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon. Le présent communiqué ne constitue ni une offre de vente ni la sollicitation d’achat de titres financiers VEXIM aux Etats-Unis. Les titres financiers de VEXIM n’ont pas été et ne seront pas enregistrés conformément au U.S. Securities Act of 1933, tel que modifié (le « Securities Act ») et ne peuvent être offerts ou vendus aux Etats-Unis en l’absence d’enregistrement ou de dispense d’enregistrement au titre du Securities Act. VEXIM n’envisage pas d’enregistrer l’offre ou une partie de l’offre aux Etats-Unis ni d’effectuer une quelconque
offre publique de titres financiers aux Etats-Unis. Ce communiqué ne constitue pas une invitation ni une incitation d’entreprendre une activité d’investissement au titre de l’article 21 du Financial Services and Markets Act de 2000 et ce document s’adresse uniquement aux personnes qui (A) sont situées en dehors du Royaume-Uni, ou (B) sont des investisseurs qualifiés au sens de l’article 86(7) du Financial Services and Markets Act de 2000 (ces personnes relevant de l’article 2.1 (e), (i) et (ii) de la Directive 2003/71/CE) et qui ont (i) une expérience professionnelle en matière d’investissements répondant à la définition des « investisseurs professionnels » au sens de l’Article 19(5) du Financial Services and Markets Act de 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (l’« Ordre ») ou qui (ii) sont visés à l’Article 49(2)(a) à (d) (« sociétés à capitaux propres élevés, associations non-immatriculées, etc.) de l’Ordre, ou (iii) à toute autre personne à qui ce communiqué peut être légalement communiqué (ces personnes étant ci-après désignées comme les « Personnes Habilitées »). Le présent communiqué est destiné uniquement aux Personnes Habilitées et toute personne qui n’est pas une Personne Habilitée doit  s’abstenir d’utiliser ou de se fonder sur le présent document. Tout investissement ou activité d’investissement auquel se rapporte le présent communiqué ne sera possible que par des Personnes Habilitées. Le présent communiqué contient des déclarations prospectives. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques tels que, notamment, ceux décrits dans son document de base enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers sous le numéro I.12–007 le 28 mars 2012.