News

Truffle Capital brings you its latest news – in this section you will find news articles, press releases and videos from Truffle as well as updates about our portfolio companies.

You may also read the latest issues of Truffle Capital’s newsletter below.

December 2010

PHARNEXT

L’AFSSAPS autorise l’essai chez des patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Paris, le 3 décembre 2010 – Pharnext SAS, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants fondés sur la Pléothérapie™ pour les maladies neurologiques graves ou les autres grands besoins médicaux, annonce aujourd’hui que l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de Santé (AFSSAPS) a autorisé l’essai clinique de Phase II avec le premier médicament (Pléomédicament™) Pharnext – issu de sa technologie de pléothérapie – sur des patients atteints de la maladie de Charcot-Marie Tooth de type 1A, une maladie neuromusculaire chronique, sévère et invalidante qui touche 3 millions de personnes dans le monde et pour laquelle il n’existe aucun remède.
Ce premier traitement / Pléomédicament de Pharnext est composé du mélange de 3 médicaments (approuvés et génériqués) combinés dans une nouvelle formulation (un sirop) et ayant déjà reçu leur AMMs (autorisation de mise sur le marché) mais dans d’autres indications thérapeutiques que la maladie de Charcot-Marie Tooth de type 1A (CMT1A). Parce qu’il s’agit d’une association de médicaments à doses beaucoup plus faibles (10 à 100 fois moindres) que dans les autres indications, l’étude humaine de ce pléomédicament n’a pas nécessité d’étude de tolérance (Phase I) et a permis à Pharnext d’obtenir une autorisation d’entrée directement en Phase II, au bout de seulement 3 ans de recherche et développement au lieu des habituelles 8 années en moyenne.
Cette étude clinique de Phase II, randomisée, en double aveugle, contrôlée versus placebo évaluera la tolérance, l’efficacité, la pharmacodynamie et la pharmacocinétique du PXT3003 chez des patients atteints de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A. Elle sera conduite dans 5 centres investigateurs (CHU de la Timone à Marseille, CHU Pitié Salpétrière à Paris, CHU de Limoges, CHU de Lyon Sud, et Hôpital Pierre Swynghedauw de Lille) et débutera au CHU de la Timone à Marseille, le principal centre de coordination de l’étude (Dr. Shahram Attarian), en décembre 2010.
« Cette première autorisation est une preuve de concept essentielle de l’efficacité de notre technologie Pléothérapie. Nous continuons nos recherches pour la création de Pléomédicaments™ pour six autres pathologies graves dont la maladie d’Alzheimer et notre modèle va nous permettre d’envisager de mettre nos pléomédicaments bien plus rapidement à disposition des patients », souligne le Professeur Daniel Cohen, fondateur et Président Directeur Général de Pharnext. « Nous sommes ravis de pouvoir commencer nos premiers essais cliniques chez l’homme de notre premier Pléomédicament™ pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth», conclut le Professeur Cohen.
Pharnext a conçu une nouvelle plateforme propriétaire (Pléothérapie™) fondée sur la pharmacologie des réseaux, grâce à laquelle l’entreprise développe de nouveaux traitements pharmaceutiques reposant sur des associations rationnelles de Pléocomposés™ constituant des Pléomédicaments™. Cette approche innovante pourrait fournir une solution à l’inquiétante crise de l’innovation qui frappe le secteur pharmaceutique.
A propos de PHARNEXT – La société biopharmaceutique Pharnext est spécialisée dans la découverte et le développement de nouveaux traitements pharmaceutiques. Pharnext a mis au point un procédé propriétaire et innovant pour reconstituer les « réseaux biologiques complexes » associés à une maladie donnée, grâce à l’expertise accumulée depuis plus de 20 ans en génétique humaine et en biologie des réseaux par les fondateurs. A partir de la connaissance de ces réseaux, Pharnext identifie et développe des Pleodrogues™: cocktail de molécules faiblement dosées, déjà approuvées dans d’autres maladies mais dont les brevets sont expirés, qui ciblent différents endroits du réseau biologique complexe associé à la maladie étudiée. Pharnext conduit toutes les activités de recherche et développement du nouveau médicament jusqu’à la fin de l’étude clinique de phase II chez l’homme, puis le licencie à un industriel pharmaceutique. Même si cette approche peut s’appliquer, en principe, à toutes les pathologies, l’entreprise se concentre sur les maladies neuro-dégénératives, les maladies inflammatoires et métaboliques. Pharnext a été fondée à Paris en avril 2007 par le Professeur Daniel Cohen, MD, PhD, son équipe de chercheurs (composée de pionniers des sciences et des technologies génomiques) et par le Dr Philippe Pouletty, MD (Directeur Général de Truffle Capital).
Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ne sont pas, à proprement parler, historiques et peuvent constituer des déclarations prospectives qui sont basées sur les attentes actuelles et entraînent divers risques et incertitudes.