Implants for life
Actualité

AFFLUENT MEDICAL DÉMONTRE l'ATTRAIT D'EURONEXT PARIS

Téléchargez l'article Wansquare ci-dessous

La société menée par l'ancien directeur général de Carmat veut lever entre 30 et 43 millions d'euros en Bourse, soit une capitalisation maximale de 175 millions. Truffle Capital confirme son savoir-faire dans la construction de start-ups dans le domaine médical.

Dans les technologies de la santé, la Bourse américaine offre des atouts difficilement contestables aux jeunes entreprises qui souhaitent accéder aux marchés financiers publics. Mais dans certains cas, elle se révèle moins adaptée. C'est ce qu'ont constaté les dirigeants d'Affluent Medical, qui a lancé ce matin son IPO.

Cette medtech, qui développe actuellement trois prothèses dans deux classes thérapeutiques (urologie et car<ü􀀭rttll:ta􀀱tffl,nelle), entend lever en Bourse environ 33 millions d'euros, somme qui pourra être portée à 43,6 millions en cas d'exercice intégral d'une clause d'extension et d'une option de surallocation, si l'on prend le point médian de la fourchette de prix (fixée entre 7,40 et 9,80 euros). Ce qui conférera à Affluent Medical, en cas de succès, une capitalisation médiane de 164,2 millions d'euros et maximale de 175 millions. Les montants visés sont conséquents pour une medtech européenne et adaptés à la Bourse de Paris et au stade de développement d'Mfluent, malgré l'attrait des marchés américains. ''La valorisation post-money d'Affluent Medical ne sera pas suffisante pour attirer les investisseurs sur le Nasdaq, explique son PDG Michel Finance. Et d'après mon expérience, une société qui ne lancera sa première étude clinique aux Etats-Unis qu'à partir de 2022 éprouverait des difficultés à être suivie à Wall Street. Mais notre introduction sur Euronext même, et non sur Euronext Growth, nous permettra de solliciter une double cotation sur le Nasdaq le moment venu".

L'IPO a des chances importantes de succès, puisqu'elle bénéficie de 20 millions d'engagements de souscription, dont 14 millions par Truffle Capital, son actionnaire historique et principal. En cas de demande maximale de la part des investisseurs, la participation de ce fonds de capital-risque passera de 56,7% à 51,4%, tandis que le flottant atteindra 13,4%. Affluent n'est pas encore bénéficiaire. Elle a affiché une perte nette de 14,3 millions d'euros en 2020, pour 13,4 millions de dépenses opérationnelles, contre une perte de 16,6 millions et des dépenses opérationnelles de 15,3 millions en 2019. Elle disposait au 31 décembre 2020 d'une trésorerie nette de 3,52 millions d'euros. Le produit de l'augmentation de capital sera consacré à 45% au plan de développement clinique dans l'Union européenne, à 25% dans la R&D, à 20% dans la commercialisation de ses produits et à 15% dans le remboursement de la dette. Un "build-up" de start-ups Affluent Medical illustre le modèle de Truffle Capital, qui agit à la fois comme fondateur (ou co-fondateur) et investisseur de ses participations - la plus connue d'entre elles étant probablement le fabricant de coeur artificiel Carmat. Sa stratégie consiste, comme l'explique à Wansquare son directeur Philippe Pouletty, à évaluer les besoins médicaux non remplis, passer en revue les nouvelles demandes de brevets dans les 50 meilleures universités mondiales et sélectionner une à deux innovations par an selon plusieurs critères : la rupture technologique qu'elles représentent, les besoins dans leur domaine, leurs avantages concurrentiels et la force potentielle de leurs brevets. A ceci s'est ajouté, depuis quelques années, un virage stratégique de Truffle: faire émerger des start-ups qui s'appuient sur plusieurs produits.

Telechargez l'article Wansquare complet sur votre gauche