art_kang.jpg
IT-Digital Actualité

Kang prédit sa cession outre-Rhin

Le site de mise en relation téléphonique avec des experts indépendants (astrologues, avocats, psychologues...), détenu par Truffle, est cédé à l'allemand Adviqo qui s'offre 17 M€ de chiffre d'affaires et renforce et étend sa couverture géographique

Truffle Capital solde neuf années de présence majoritaire au capital de Kang, marquées par une cession d'activité, un repositionnement et un changement de nom. La société parisienne, mettant en relation par téléphone des particuliers avec des indépendants, en particulier des astrologues, est vendue à Adviqo, groupe allemand spécialisé dans le conseil en développement personnel. Truffle avait pris le contrôle de la cible en 2011, qui s'appelait alors Utel, en injectant 2,8 M€ via ses FCPI et sa holding SoLoMoCo dont il s'agissait du premier investissement (lire ci-dessous). La cession de sa participation majoritaire permet à la société de gestion de réaliser un multiple de près de 2,5 fois son investissement initial. Utel avait été créé en 2000 par Nicolas Grumbach, toujours à la tête de l'entreprise. Le management cède une partie de sa participation. Pendant quatorze ans, l'entreprise éditait le service de rencontre Fotochat, finalement cédé à Newtech Interactive en 2014, trois ans après son entrée au portefeuille de Truffle. Depuis, c'est sur l'activité nouvelle Allokang, un site de mise en relation téléphonique avec des experts, qu'a reposé le développement de la société, qui en a adopté le nom (Kang) en 2015. La place de marché de travailleurs indépendants revendique 500 000 utilisateurs et une présence en France, en Italie et en Espagne. Des clients recherchant principalement des prestations d'astrologues, même si la plateforme souhaite élargir son offre et propose par exemple les services d'avocats, graphistes, professionnels du web, traducteurs, psychologues et coach divers. Kang affiche 17 M€ de chiffre d'affaires en 2019 et dit avoir toujours maintenu sa rentabilité. La société rejoint un groupe de 250 salariés et neuf marques de places de marché de conseils, dont Viversum.fr, une chaine tv et des magasines implanté en Allemagne, Autriche, France, Espagne, Luxembourg, Pologne, États-Unis et Amérique latine.

PAR BAPTISTE RUBAT DU MÉRAC